L’été a filé à toute vitesse, plein de chaleur et de visites. Ma maison de Dordogne s’est remplie avec bonheur des uns et des autres si bien que je n’ai pas fait grand chose à part profiter de ceux que j’aime. On a ri, on a bien mangé, on a passé du bon temps. Le département a accueilli beaucoup de monde si bien que nous avons préféré rester sagement en dehors des sites touristiques : piquenique au bord de l’eau, ballade, lecture à l’ombre des arbres pour les uns, pêche pour les autres, etc….

J’ai tout de même réussi à coudre une jupe dont je vous montre un aperçu rapidement!

DSC_0499

C’est une jupe à plis droits, boutonnée sur le devant et taillée à partir d’un patron vintage  dans un tissu acheté à ‘Atelier création’. Voici le lien: https://www.atelierdelacreation.com

C’est un coton assez épais si bien que je la porte encore, avec cette fois un léger pull à col roulé. J’avais coupé ma taille habituelle sans penser que le tour de taille des femmes, dans les années cinquante, était plus fin qu’aujourd’hui. Total, il me manquait quelques centimètres pour fermer la ceinture. Je les ai rattrapés en ouvrant légèrement les plis du devant. Les poches, par conséquence, se trouvent un peu rejetées vers l’arrière mais ça ne se voit pas trop. Dorénavant je ne manquerai jamais de mesurer mon patron avant de couper dans mon tissu !!

 Et puis le mois d’octobre est arrivé avec de petits soucis familiaux à régler et me revoilà….Entre temps j’ai appris une excellente nouvelle : l’arrivée d’un nouveau bébé chez mes enfants. Donc vous pensez bien que j’ai agrippé mes aiguilles à tricoter, rassemblé mes catalogues de patrons de layette, exhumé mes pelotes de laines fines et je me suis mise au tricot, toutes affaires cessantes. A ce jour plusieurs brassières (et accessoires) ont été réalisées, soit choisies sur mes catalogues, soit créées de toute pièce par mes soins. Designer une brassière prend du temps et je n’en ai plus tellement puisque tout doit être prêt fin janvier ! Je vous montrerai ma production un peu plus tard mais pour l’instant voici Muscari, un cardigan que j’ai conçu du 3 mois au 10 ans en référence à une plante protégée en Dordogne , le Muscari motelayi. 

muscaribotryoid_7 

Les grappes de fleurs bleues portées sur de fines tiges sont représentées par une dentelle placée au niveau de l’empiècement et par une fausse couture ajourée sur les cotés du vêtement.

Le voilà en taille 3 mois

DSC_0577 

Et en taille 7 ans

DSC_0567

 

Le modèle vient d’être testé en français par une tricoteuse chevronnée que je remercie pour avoir détecté mes erreurs. Il devrait être publié sur le site Makerist d’ici quelques jours. Il me manque de jolies photos mais je ne pense pas pouvoir les réaliser dans les circonstances actuelles. On verra….

Vous avez certainement noté actuellement un afflux de sollicitations de la part de divers associations caritatives et autres. Il y a chaque jour dans ma boite aux lettres une ou deux missives m’invitant à participer financièrement à tel ou tel projet. Les temps sont difficiles et je réponds à certaines d’entre elles, en fonction des causes qui me tiennent à cœur. C’est dur, quand on y pense, de choisir entre différents malheurs. Pour participer à ce mouvement j’ai décidé de vous en faire part sur trois sujets qui me concernent :

Tout d’abord les enfants. Il s’agit ici de l’appel sur Leetchi de ‘Une oreille pour Ninon ». Il s’agit d’une petite fille privée d’oreille (microtie) qui pourrait être opérée et pouvoir ainsi entendre comme tous le enfants. Mais le coût de l’opération est très élevé aussi les parents font appel à tous pour les aider. Même une somme modique convient. Voici le lien :

https://www.leetchi.com/c/une-oreille-pour-ninon

Ensuite le tricot. Certaines d’entre vous, connaissent sans doute le site Fruity knitting (anglais), tenu par Andrea et Andrew, qui nous propose régulièrement des reportages sur le tricot et des conseils de tous ordres. C’est un podcast que je suis régulièrement car le couple est très professionnel et très sympathique, proposant toujours des informations de grande qualité. Malheureusement Andrew vient d’apprendre qu’il est atteint d’une tumeur au cerveau. Andrea et lui ne peuvent plus, pour l’instant, produire un autre podcast, si bien qu’ils se trouvent en fait sans perspective de revenus. Aussi, si vous pouviez les aider en participant à leur site en tant que ‘patron’ (c’est le terme anglais) ce serait formidable. Et sinon allez voir leur site, vous y découvrirez des merveilles.  Voici le lien : 

https://fruityknitting.com/category/podcasts/

Enfin mes copines et moi.  Et oui, comme on n’est jamais si bien servi que par soi même je vais faire ma propre publicité. Celles qui me suivent le savent déjà, nous avons produit un livre de tricot intitulé Dans les mailles du Périgord.

http://www.mailleboheme.com/archives/2020/01/23/37965249.html

C’est à la fois un livre sur le Périgord où nous habitons toutes et un livre de tricot. Il propose une dizaine d’accessoires (écharpes, châles, tour de cou..) inspirés chacun par un lieu particulier de Dordogne. C’est une production entièrement locale éditée et produite par les Livres de l’îlot  (une maison d’édition du Périgord). Il est sorti juste avant le premier confinement et après des mois de stagnation (confinement et chaleur estivale) ses ventes repartaient quand est survenu le deuxième confinement ! C’est dire si nous avons besoin de vous pour diffuser et acheter cet ouvrage qui ferait un parfait cadeau de Noël. Ceux qui sont venus se réfugier ici durant les confinements aimeraient aussi, peut être, l’emporter un souvenir lors de leur retour. 

Il est disponible chez l’éditeur. Voici le site : http://leslivresdelilot.fr/index.php?id_product=53&rewrite=dans-les-mailles-du-perigord&controller=product&id_lang=1

Je peux aussi vous le faire parvenir moi même sous paiement paypal. Dans ce cas contactez moi à l’adresse suivante : mailleboheme@aol.com

Pour vous remercier j’offrirai le patron de Muscari plus le patron de votre choix sur mon site Ravelry (https://www.ravelry.com/people/Ranadi) à toutes celles et ceux qui achèteront le livre. Il faudra pour cela me faire parvenir le reçu de l’éditeur.

Bonne semaine à toutes et à tous. Prenez soin de vous